Navigation – Plan du site
Varia

Sources et nature de la philosophie de la physique d’Henri Poincaré

Joâo Principe
p. 197-222

Résumés

Cette étude montre que les réflexions épistémologiques de Poincaré émergèrent dans le cadre de ses recherches scientifiques et qu’elles furent en partie inspirées par sa lecture de savants philosophes comme Helmholtz et surtout Maxwell. Elle donne une analyse systématique des textes philosophiques publiés par Poincaré vers 1900, au moment où il juge que la physique des principes constitue le sommet de l’évolution des théories. Enfin, elle met en rapport certaines de ses thèses sur la physique avec l’Analytique et la Dialectique transcendantales kantiennes.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1 La méthode des comparaisons et le Treatise de Maxwell
2 Méthode et structure des théories physiques
2.1 Généralisation et analogie
2.2 Le plan transcendantal : principes heuristiques et constitutifs
2.3 Objectivité, composition et évolution des théories
Conclusions

Aperçu du début du texte

Introduction

Cette étude est consacrée aux réflexions épistémologiques élaborées par Henri Poincaré à propos de la physique du xixe siècle. Après avoir montré comment ses thèses épistémologiques émergèrent dans le cadre de ses cours et de ses recherches scientifiques, nous analysons l’ensemble des réflexions de Poincaré sur la nature et l’évolution des théories physiques jusqu’à la physique des principes. D une part, nous établissons la prégnance des thèses de Helmholtz et de Maxwell. D autre part, nous montrons la possibilité d’une lecture kantienne dans laquelle le plan transcendantal est constitué par des principes constitutifs et par des principes régulateurs. Le but n’est cependant pas d’élaborer un système philosophique rigoureux à partir d’idées que Poincaré n’a souvent fait qu’esquisser d’une manière heuristique.

1 La méthode des comparaisons et le Treatise de Maxwell

En août 1886, Poincaré succède à Gabriel Lippmann sur la chaire de physique mathématique et de calcul des proba...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Joâo Principe, « Sources et nature de la philosophie de la physique d’Henri Poincaré », Philosophia Scientiæ [En ligne], 16-2 | 2012, mis en ligne le 01 octobre 2015, consulté le 17 avril 2014. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/749 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.749

Haut de page

Auteur

Joâo Principe

Universidade de Évora - CEHFCi (Portugal)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page