Navigation – Plan du site

Kuhn on Reference and Essence

Alexander Bird
p. 39-71

Résumés

La thèse kuhnienne de l’incommensurabilité semble mettre en cause le réalisme scientifique. Une réponse à cette mise en cause consiste à se focaliser sur la continuité de la référence. La théorie causale de la référence, en particulier, semble offrir la possibilité d’une continuité de la référence susceptible de fournir une base pour l’espèce de comparabilité entre théories que requiert le réaliste. Dans « baptiser et rebaptiser : la vulnérabilité des désignations rigides », Kuhn attaque la théorie causale et l’essentialisme auquel cette théorie est liée. La position de Kuhn est défendue par Rupert Read et Wes Sharrok [Read & Sharrok 2002b]. Dans cet article, j’examine les arguments présentés par Kuhn, Read et Sharrok, et je montre qu’ils ne fournissent aucune raison de douter ni de la théorie causale, ni de l’essentialisme.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alexander Bird, « Kuhn on Reference and Essence », Philosophia Scientiæ [En ligne], 8-1 | 2004, mis en ligne le 23 juin 2011, consulté le 22 août 2017. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/588 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.588

Haut de page

Auteur

Alexander Bird

University of Bristol

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page