Navigation – Plan du site
Deuxième partie : Théorie sémantique des jeux (GTS)

Sur les « opérateurs rétrogrades »

Tero Tulenheimo
p. 145-160

Résumés

Une logique d’« opérateurs rétrogrades » (OR) est définie en utilisant des jeux sémantiques, joués sur des modèles à deux dimensions, l’une pour le temps, l’autre pour les scénarios épistémiques. On démontre que l’expressivité de OR est plus grande que celle de la logique de base des attitudes propositionnelles (AL). De plus, on établit que les pouvoirs expressifs de OR et la logique hybride AL + ↓ + @ coïncident. L’intérêt théorique général des opérateurs rétrogrades est brièvement discuté.

Haut de page

Texte intégral

Texte intégral en libre accès disponible depuis le 01 octobre 2007.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Tero Tulenheimo, « Sur les « opérateurs rétrogrades » », Philosophia Scientiæ [En ligne], 8-2 | 2004, mis en ligne le 01 octobre 2007, consulté le 30 août 2014. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/570 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.570

Haut de page

Auteur

Tero Tulenheimo

Université de Helsinki

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page