Navigation – Plan du site

De Kant à Gentzen, en passant par Brouwer, Hilbert et Frege

Pierre Cassou-Noguès
p. 205-223

Résumés

Le but de cet article est d’étudier la référence à l’espace et au temps dans le problème du fondement des mathématiques, au cours de la période 1880-1935. Après avoir évoqué la problématique kantienne, qui reste présente dans la controverse entre Brouwer et Hilbert, nous discutons de la référence au temps dans l’intuitionisme et dans le programme formaliste pour montrer comment, dans les deux cas mais de façon différente, la référence au temps introduit des restrictions sur ce qui peut être considéré comme une démonstration mathématique. Nous évoquons ensuite trois tentatives, Frege, le Hilbert d’avant le programme formaliste et Gentzen, pour éliminer la référence au temps et ne fonder les mathématiques que sur l’intuition de l’espace.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pierre Cassou-Noguès, « De Kant à Gentzen, en passant par Brouwer, Hilbert et Frege », Philosophia Scientiæ [En ligne], 9-2 | 2005, mis en ligne le 15 juin 2011, consulté le 20 septembre 2017. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/538 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.538

Haut de page

Auteur

Pierre Cassou-Noguès

CNRS, UMR 8519 (Lille 3) Savoirs et Textes

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page