Navigation – Plan du site

Husserl sur les « Logiques » de la valorisation, des valeurs et des normes

Kevin Mulligan
p. 71-107

Texte intégral

Texte intégral en libre accès disponible depuis le 01 avril 2009.

« Husserl s’est complètement disloqué... il hésite et raconte des banalités à faire pitié... il commence à pressentir que plus personne ne le suit — il pense naturellement que c’est trop difficile — naturellement, une mathématique de l’éthique, personne n’y comprend rien...
et aujourd’hui, à Berlin, ça veut sauver le monde... »
(Heidegger, 1923 — souligné par moi ;
Heidegger & Jaspers 1990, 43])

« Notre propre agir tout comme celui de nos congénères s’accompagne de nos jugements permanents sur ce qui est « juste » et « injuste », « adéquat » et « inadéquat », « rationnel » et « irrationnel », « moral » et « immoral ». Tout comme dans le domaine théorique, ces jugements se trouvent bien souvent en conflit ou en contradiction... L’antagonisme de ces jugements ne suscite en général aucun intérêt théorique, mais émeut d’autant plus le cœur. »
([Husserl 1988, XXVIII, 11] — souligné par moi.)

« Par ailleurs, je ne pense pas que s’ouvre ici, comme discipline formelle et axiologique, un domaine scientifique aussi vaste que, par exemple, celui de la mathématique, comme si des quantités infinies de conséquences extrêmement fécondes d’un point de vue pratique pouvaient résulter d’axiomes immédiatement évidents. Sur ce point, cette discipline ressemble à la logique formelle traditionnelle... Evidemment,... si l’on reconnaît que la logique formelle et la mathématique formelle ne font qu’une scientifiquement... la logique formelle de la tradition y gagne un contenu théorique nouveau et une dignité nouvelle...
Je n’ose caresser l’espoir que l’éthique formelle puisse également se développer et se ramifier de la sorte.
([Husserl 1988, XXVIII, 243] — souligné par moi) ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Kevin Mulligan, « Husserl sur les « Logiques » de la valorisation, des valeurs et des normes », Philosophia Scientiæ [En ligne], 10-1 | 2006, mis en ligne le 01 avril 2009, consulté le 20 décembre 2014. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/492 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.492

Haut de page

Auteur

Kevin Mulligan

Université de Genève (Suisse)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page