Navigation – Plan du site

Individual Choice Sequences in the Work of L.E.J. Brouwer

Joop Niekus
p. 217-232

Résumés

Par des suites de choix, nous comprenons des suites qui ne sont pas déterminées complètement par une loi arithmétique. Elles sont des objets caractéristiques de l’intuitionnisme de Brouwer. Nous prétendons qu’à partir de 1927, l’utilisation par Brouwer de suites de choix particulières n’est pas reconnu comme tel. Nous prétendons que l’utilisation de ces suites dans la méthode du sujet créatif, après la seconde guerre mondiale, n’a pas à être mis en relation avec l’utilisation de celles-ci dans les années vingt et qu’elles sont mal interprétées. Nous montrons où se trouvent ces suites de choix dans l’œuvre de Brouwer et comment elles doivent être traitées.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Joop Niekus, « Individual Choice Sequences in the Work of L.E.J. Brouwer », Philosophia Scientiæ [En ligne], CS 5 | 2005, mis en ligne le 01 août 2008, consulté le 25 mars 2017. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/392 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.392

Haut de page

Auteur

Joop Niekus

ILLC Amsterdam

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page