Navigation – Plan du site

La recherche d’un fondement absolu des mathématiques par l’Ecole combinatoire de C. F. Hindenburg (1741-1808)

Philippe Séguin
p. 61-79

Résumés

Cari Friedrich Hindenburg (1741-1808), le fondateur de la « prétendue Ecole combinatoire » (Eugen Netto), est un personnage largement oublié aujourd’hui. Pourtant, le Dictionary of Scientific Biography lui consacre un article. Il est vrai que l’Ecole combinatoire eut un grand succès en Allemagne à la fin du 18ème siècle, mais seulement en Allemagne, puis elle tomba en discrédit.
En fait, l’Ecole combinatoire ne se proposait rien moins que de fonder l’analyse — et si possible toutes les mathématiques — sur l’analyse combinatoire, une nouvelle branche des mathématiques qui était la création de Hindenburg : la problématique des fondements était au cœur de cette tentative.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Philippe Séguin, « La recherche d’un fondement absolu des mathématiques par l’Ecole combinatoire de C. F. Hindenburg (1741-1808) », Philosophia Scientiæ [En ligne], CS 5 | 2005, mis en ligne le 01 août 2008, consulté le 25 mars 2017. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/380 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.380

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page