Skip to navigation – Site map
Raymond Ruyer

Comment Ruyer est devenu Ruyer. Entre épistémologie et psycho-biologie

Frédéric Fruteau de Laclos
p. 47-64

Abstracts

Raymond Ruyer was first interested in mechanism and relativity. War and captivity gave this philosopher the occasion to meet biologists and to discover the rich material he needed to develop his “psycho-biology”. Yet the main theses of Neo-finalism are the result of a long evolution with its origins in Ruyer’s doctoral thesis. First a strong defender of actualist positions, Ruyer began to consider the necessity of admitting a virtual depth for life in the middle of the thirties, and he reached the thickness of meaning and signification in the articles he published just before the Second World War. He then realized he had to admit, beyond the drought of the causal structuration of the partes extra partes, a psycho-biological lining for the mere extent of matter.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
Read it

Outline

1 Actualités de la conscience
1.1 Le sens des structures dans l’Esquisse de 1930
1.2 La conscience des structures dans l’opuscule de 1937
1.3 Toute conscience n’est pas conscience de phénoménologue
2 Virtualités de la vie
2.1 Les schémas du vital
2.2 Les visions du virtuel
2.3 La métaphysique néo-finaliste en creux

Text / first lines

Raymond Ruyer rédigea trois ouvrages alors qu’il était prisonnier des Allemands pendant la seconde guerre mondiale, Le Psychisme et la Vie, un petit texte sur les valeurs, enfin un « traité de métaphysique » qui sera publié en 1952 sous le titre Néo-finalisme [Ellenberger 1995, 329-332]. Ces trois textes sont liés. Le premier et le dernier, en particulier, représentent deux branches issues d’un même tronc, à moins qu’il ne faille dire que l’un enfonce les racines à partir duquel peut s’élancer la ramure de l’autre : Néo-finalisme [Ruyer 1952] est la première systématisation spéculative de l’analyse des relations du psychologique et du vital proposée par les Éléments de psycho-biologie. Le livre expose la métaphysique de la philosophie scientifique soutenue par Ruyer dès lors qu’il a mis au centre de son propos la question de la vie, opérant ainsi ce qu’on pourrait appeler son « tournant biologique ».

On sait que le camp d’officiers français, l’Oflag XVII A, dans lequel Ruyer demeura ...

Top of page

References

Electronic reference

Frédéric Fruteau de Laclos, « Comment Ruyer est devenu Ruyer. Entre épistémologie et psycho-biologie », Philosophia Scientiæ [Online], 21-2 | 2017, Online since 25 May 2019, connection on 20 November 2017. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/1271 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1271

Top of page

About the author

Frédéric Fruteau de Laclos

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (France)

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page