Navigation – Plan du site

Objectifying the Phenomenal in Experimental Psychology: Titchener and Beyond

Gary Hatfield
p. 73-94

Résumés

Tout en situant la méthode introspective de Titchener dans l’environnement intellectuel de la psychologie expérimentale naissante, nous examinons la notion d’erreur du stimulus proposée par ce savant dans l’étude de l’expérience mentale. Nous suivons l’évolution ultérieure de l’expérimentation dans le domaine de la perception, principalement dans la littérature américaine avec, au besoin, quelques références à la littérature britannique et allemande. Des chercheurs ont par la suite transformé la notion spécifique d’erreur du stimulus en questions d’ordre expérimental dans lesquelles les attitudes des sujets par rapport aux tâches perceptives devinrent les variables indépendantes à manipuler expérimentalement. Ces manipulations plaidèrent en faveur de la distinction entre l’accès phénoménal et les aspects cognitifs des réponses des sujets aux objets de stimulation.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1 Introduction
2 Titchener, introspection, and the stimulus error
2.1 The background to Titchener’s theoretical conceptions
2.2 Titchener, introspective analysis, and synthesis
2.3 Titchener and introspection as observation
3 Ongoing discussions of stimulus error and phenomenal report
3.1 Changing attitudes toward “direct experience”
3.2 Stimulus error and instructional set in size-perception experiments
4 Sequel

Aperçu du début du texte

1 Introduction

Experimental psychology arose in the nineteenth century when experimental techniques were applied to the investigation of mental phenomena, especially sensory states. The early applications, at mid-century, included Ernst Heinrich Weber’s and Gustav Fechner’s psychophysical studies of various sensory phenomena and experiments on color perception by Hermann von Helmholtz and others. In the 1880s and 1890s experimental studies multiplied, not only on sensory phenomena but also on reaction times and memory and attention.

Together with this expanded application of experimental techniques came methodological literatures on the new approaches. These included focused critiques of psychophysics and wider discussions of the notion of introspection or self-observation [Selbstbeobachtung] (e.g., [Wundt 1888], [Scripture 1899, chap. 1], [Titchener 1912a,b]).

At first taking its place in German universities—where Wilhelm Wundt and colleagues at Leipzig and Georg Elias Müller and col...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gary Hatfield, « Objectifying the Phenomenal in Experimental Psychology: Titchener and Beyond », Philosophia Scientiæ [En ligne], 19-3 | 2015, mis en ligne le 30 octobre 2018, consulté le 29 mars 2017. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/1133 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1133

Haut de page

Auteur

Gary Hatfield

Department of Philosophy, University of Pennsylvania, Philadelphia (USA)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page