Navigation – Plan du site
Logic and Philosophy of Science in Nancy (II)

The Fitness Landscape Metaphor: Dead but Not Gone

Stefan Petkov
p. 159-174

Résumés

Dans cet article, je présente une approche sémantique de l’analyse de la fonction de la métaphore du paysage dans la biologie de l’évolution. Le concept de paysage adaptatif a suscité une attention considérable dans la philosophie de la biologie récente. La plupart des auteurs ont considéré ce concept de l’une des deux manières suivantes: en tant qu’outil heuristique, comme partie intrinsèque de modèles mathématiques robustes, ou comme un ensemble définissable d’analogies sur lesquelles les modèles sont basés et testés. Chacune de ces visions conduit à la conclusion que la valeur de la métaphore du paysage dépend seulement du succès des modèles que sous-tend la métaphore, en vue de représenter adéquatement la dynamique de l’évolution. J’essaie de montrer que cette conclusion, ainsi que les visions qui y conduisent, ne tiennent pas compte d’épisodes importants dans l’histoire de la métaphore du langage. Ces visions proviennent plutôt de thèses générales, en philosophie des sciences, quant au rôle des métaphores dans les théories scientifiques. L’analyse sémantique que je propose met en lumière le fait que la fonction première du concept de relief adaptatif, au cours de la synthèse évolutionniste, a été de servir de cadre général d’unification conceptuelle, qui a rendu possible la conciliation de phénomènes empiriques hétérogènes. De ce point de vue, la métaphore du paysage est un outil linguistique-théorique qui ne doit pas être abandonné (et qui ne l’est de fait pas) suite à la falsification des modèles construits et interprétés au moyen de la métaphore.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1 Introduction
2 The landscape metaphor: history and developments
3 Metaphors in science
4 The critics of the landscape metaphor
5 The landscape metaphor as a conceptual framework

Aperçu du début du texte

1 Introduction

The concept of adaptive landscape was introduced by Sewall Wright, in the early stages of evolutionary synthesis between Mendelian genetics and Darwinian evolutionary theory. Very briefly, the concept presupposes that the interaction between the evolutionary forces and variation due to genetic factors can be represented in one unified framework as a graphic which shares some features with topographic maps; for instance, the fitness values of genetic combinations or genetic frequencies are gradated, and presented as peaks and valleys. Wright’s central idea was that a graphic produced in this manner could serve in exploration of the evolutionary dynamics.

However, the concept of adaptive relief was proven to be problematic and attracted a considerable critical attention. The critics of adaptive relief focused mainly on the fact that Wright had proposed its original concept as an illustrative supplement to his already developed mathematical model of how genetic drift and s...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Stefan Petkov, « The Fitness Landscape Metaphor: Dead but Not Gone », Philosophia Scientiæ [En ligne], 19-1 | 2015, mis en ligne le 10 avril 2015, consulté le 23 mars 2017. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/1050 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1050

Haut de page

Auteur

Stefan Petkov

Institute of Science, Technology and Society, Tsinghua University (China)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page