Navigation – Plan du site
Logic and Philosophy of Science in Nancy (II)

Cartesian Forces in a Soulless Physics

Zuraya Monroy-Nasr
p. 175-184

Résumés

Le dualisme métaphysique de Descartes a des conséquences importantes pour la physique qu’il a développée. Descartes cherchait à établir une connaissance quantitative et certaine du monde physique, et son dualisme en a retiré toute forme d’esprit ou de force. Néanmoins, « les forces» ne semblent pas totalement absentes de sa philosophie naturelle. Quelques auteurs contemporains estiment que Descartes, dans certains passages du Monde, et des Principes de la Philosophie, s’exprime comme si les forces décrites étaient des propriétés « réelles» des corps. Par conséquent, dans cet article, je vais donner des arguments en faveur de la cohérence du dualisme cartésien, en utilisant une notion peu connue de « force» proposée par Descartes.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1 Introduction
2 Mechanics and forces in Cartesian physics
3 Forced criticism
4 Conclusion
Acknowledgment

Aperçu du début du texte

1 Introduction

Rene Descartes’ radical dualism within the domain of metaphysics has fundamental consequences for his physics. Descartes intended to establish a certain and quantitative knowledge about the physical world. For this purpose, with his ontological dualism he drove souls, spirits or forces away from the material world. From his dualist conception, Descartes was able to construct an explanation on the physical world where its laws had to be expressed in terms of behaviors of material bodies, as mechanical regularities. Descartes was seeking to eliminate substantial forms, as well as final causes, both of which were deeply rooted in scholastic philosophy.

Descartes used the term “force” as a clear and differentiated concept, moving away from mentalist speculation or occult qualities that surrounded this concept. Nevertheless, some contemporary scholars have considered that Descartes, in some passages of The World and the Principles of Philosophy, expressed himself as if the f...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Zuraya Monroy-Nasr, « Cartesian Forces in a Soulless Physics », Philosophia Scientiæ [En ligne], 19-1 | 2015, mis en ligne le 21 avril 2015, consulté le 26 juillet 2017. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/1048 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1048

Haut de page

Auteur

Zuraya Monroy-Nasr

National Autonomous University of Mexico (Mexico)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page