Navigation – Plan du site
Logic and Philosophy of Science in Nancy (II)

Repositioning Realism

Emma Ruttkamp-Bloem
p. 85-98

Résumés

On présente le « réalisme naturalisé» comme une version du réalisme qui soit plus compatible avec l’histoire des sciences qu’avec les formes explicationnistes ou convergentes de réalisme. On expose son contenu en se référant à quatre thèses : 1) La question de savoir si le réalisme est garanti par rapport à une théorie particulière dépend du type et de la qualité de preuves disponibles pour cette théorie ; 2) La référence est une affaire d’interaction causale avec le monde ; 3) La plus grande partie de la science se situe quelque part entre instrumentalisme et réalisme scientifique, dans un continuum de positions concernant le statut des théories ; 4) Le degré auquel le réalisme est garanti a quelque chose à voir avec le degré auquel les théories réfèrent avec succès, plus qu’avec la vérité des théories.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1 Introduction
2 Evaluating science on a continuum
3 Truth as reference
4 Conclusion

Aperçu du début du texte

1 Introduction

It is suggested in what follows that realism must be repositioned in order to save it as a viable philosophy of science and thus a new version of realism is outlined. This “naturalised realism” does more justice to current understanding of the functioning of science and its history than either traditional scientific realism or instrumentalism typically does. Naturalised realism is “fallibilist” in the unique sense that it mimics the self-corrective core of scientific knowledge and its progress. This view may sound like a pessimistic meta-inductivist’s dream, but actually this is so only if one views it as a traditional “no-miracles”, “explanationist” kind of scientific realism (compare [Ruttkamp 2011]. Rather the naturalised realist suggests that the current (pre-dominantly explanationist) scientific realist debate should be dissolved into a continuum of possible stances towards the status of theories which are based on the quality of evidence available in support of a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Emma Ruttkamp-Bloem, « Repositioning Realism », Philosophia Scientiæ [En ligne], 19-1 | 2015, mis en ligne le 10 avril 2015, consulté le 25 novembre 2017. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/1042 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1042

Haut de page

Auteur

Emma Ruttkamp-Bloem

Department of Philosophy, University of Pretoria & Centre for Artificial Intelligence Research, Meraka Institute, CSIR (South Africa)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page