Navigation – Plan du site
Logic and Philosophy of Science in Nancy (II)

Science-based Metaphysics: On Some Recent Anti-metaphysical Claims

Matteo Morganti
p. 57-70

Résumés

Cet article se concentre sur le débat concernant la question de savoir si et, le cas échéant, de quelle manière la métaphysique doit être acceptée à côté de la science. On examine certaines objections récentes lancées, entre autres, par Bas Van Fraassen, contre la métaphysique entendu comme une entreprise autonome et intelligible digne d’être menée à bien. Des réponses à ces objections sont formulées. On présente ensuite de manière plus détaillée une métaphysique basée sur la science: on définit celle-ci essentiellement comme une étude a priori d’un espace de possibilités, ce qui requiert que la métaphysique soit pour ainsi dire « étoffée» sur la base de la science, mais qui la rend en même temps nécessaire pour l’interprétation, et donc la compréhension correcte, de la science elle-même. Le cadre résultant met en question l’idée que le naturalisme implique nécessairement l’élimination de la métaphysique ou sa réduction ontologique/méthodologique à la science.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1 Introduction
2 Naturalism
3 Objections
4 Methodology
5 Conclusions

Aperçu du début du texte

1 Introduction

That there is no sharp divide between science and scientific method on the one hand and philosophy and a priori reasoning on the other is quite often reported as an established fact. Interestingly enough, however, the opposition between supporters and detractors of metaphysics survives today more or less in the form imposed by neopositivists, i.e., as a divergence with respect to the alleged fact that metaphysics lacks the “connection” with reality that science, instead, undisputedly possesses. True, many claims for and against metaphysics have been recently made from a renovated empiricist perspective, now free from the constraints set by unworkable criteria of meaningfulness based on direct access and verifiability, and which aims instead (quite sensibly) to make philosophy aware of the results of science. Nonetheless, a shared basis of explicit assumptions and definitions remains absent. It is therefore not surprising that the contenders have been so far unable to t...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Matteo Morganti, « Science-based Metaphysics: On Some Recent Anti-metaphysical Claims », Philosophia Scientiæ [En ligne], 19-1 | 2015, mis en ligne le 10 avril 2015, consulté le 29 mai 2017. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/1038 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1038

Haut de page

Auteur

Matteo Morganti

‘Roma TRE’ University, Rome (Italy)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page