Navigation – Plan du site
Logic and Philosophy of Science in Nancy (I)

What Linguistic Nativism Tells us about Innateness

Delphine Blitman
p. 167-175

Résumés

La question de l’innéisme reste un sujet de débat actuel dans le domaine des sciences cognitives. Cela vient du fait non seulement que les thèses innéistes restent controversées, mais aussi de ce que, à un niveau conceptuel, la manière dont la notion d’innéité doit être définie n’est pas claire. Le programme de recherche de Chomsky a joué un rôle fondateur, en montrant la portée méthodologique que pouvait avoir une perspective innéiste pour l’étude des facultés mentales et en particulier du langage. Le but de cet article est de clarifier la signification qu’on peut attribuer à l’innéité de la faculté de langage dans la théorie de Chomsky, et de montrer que cela éclaire plus généralement l’usage de cette notion dans le champ des sciences cognitives.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

1 Introduction
2 The difficulties raised by the notion of innateness
3 A defense of the notion of innateness based on the analysis of the linguistic nativism debate
4 Implications for the understanding of both Chomsky’s nativist claim and the notion of innateness
5 Conclusion

Aperçu du début du texte

1 Introduction

The nature/culture debate is still a hot and much debated topic in cognitive science. However, the notion of innateness is a big issue in itself, which affects the entire nature/culture debate.

Nativism is a highly controversial topic in cognitive science. Nativist programs, such as, perhaps first of all, Chomsky’s in linguistics, but also Fodor’s in philosophy, evolutionary psychology or the so-called core knowledge research program, have been and still are of great importance for cognitive science.

However, the way innateness has to be defined as a concept is not clear at all. This confusion leads a number of philosophers and cognitive psychologists to criticize the notion of innateness and to claim that it is more harmful than useful and must be eliminated.

This contrast constitutes a kind of paradox, which has to be solved. Actually, the problem is that if nativist debates are genuine empirical scientific debates, a way should be found to give sense to the notion of i...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Delphine Blitman, « What Linguistic Nativism Tells us about Innateness », Philosophia Scientiæ [En ligne], 18-3 | 2014, mis en ligne le 19 janvier 2015, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/1001 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1001

Haut de page

Auteur

Delphine Blitman

Laboratoire d’Histoire des Sciences et de Philosophie – Archives H.-Poincaré – Université de Lorraine – CNRS (UMR 7117) (France)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page